Monique Morin - Photographe nature et animalier




 

VIVRE ET LAISSER MOURIR... Sanglier - Sus scrofa - Wild Boar




Le Sanglier a une place importante dans l'écosystème. Son régime alimentaire joue un rôle bénéfique dans l'écologie des forêts. A la recherche de lombrics, il déterre bulbes et racines et aère la terre. Laissant au hasard de ses repas graines et noyaux, le Sanglier facilite les nouvelles pousses par l'enfouissage. Avec son groin, il assure la pénétration de l’humus dans le sol et détruit un certain nombre de larves en les mangeant.
Certains conifères sont gravement parasités par des insectes xylophages, comme par exemple les chenilles processionnaires, or un Sanglier à lui seul peut déparasiter 100 m² de sol par jour. Son rôle de régulateur sur les populations de rongeurs, n'est pas négligeable non plus...

Plusieurs chasseurs responsables, honnêtes et conscients des risques, dénoncent courageusement des procédés d'élevage qui dénaturent profondément cet animal mythique et menacent de le faire DISPARAITRE au profit d'hybrides à demi-domestiqués.
En effet, de nombreux croisements inconsidérés ont provoqué une pollution génétique inquiétante sur les populations de VRAIS Sangliers sauvages.

Il en résulte que :
Depuis 2008, le Sanglier est inscrit sur la Liste rouge mondiale de l'UICN.
Depuis 2009, il est également inscrit sur la Liste rouge des mammifères continentaux de France métropolitaine.

Laie dans une clairière
Photo réalisée en France, dans l'Allier (Auvergne)

Les images de ce site ne sont pas libres de droit. Contactez-moi pour toute utilisation.

 Contact © Monique Morin 2018 - Toute reproduction interdite