Monique Morin - Photographe nature et animalier




 

TRAQUENARD... Sanglier - Sus scrofa - Wild boar




Une explosion de la population de Sangliers, mise en œuvre en un quart de siècle, résulte principalement de la gestion de certains chasseurs mais aussi du laxisme de l'État face à ces dérives irresponsables. Elle n'est pourtant pas sans conséquences pour l’humain :
- Augmentation des risques d'accidents de la route ;
- Atteintes à la biodiversité, faune et flore confondues ;
- Augmentation des risques de maladie dans les élevages de cochons, mais aussi pour l'humain (maladie de Lyme, etc.) ;
- Atteintes aux cultures (la déforestation détruit l'habitat et la nourriture des Sangliers, la maïsiculture suscite l’intérêt des Sangliers pour celles-ci).

Les multiples actions des HOMMES favorisent ces comportements dits "NUISIBLES". Quant à la responsabilité de l'industrie de la chasse sur le sort réservé au Sanglier, elle est lourde et sans équivoque.

Depuis 2008, le Sanglier est inscrit sur la Liste rouge mondiale de l'UICN.
Depuis 2009, il est également inscrit sur la Liste rouge des mammifères continentaux de France métropolitaine.

Marcassin intrigué par mon affût
Photo réalisée en France, dans l'Allier (Auvergne)

Les images de ce site ne sont pas libres de droit. Contactez-moi pour toute utilisation.

 Contact © Monique Morin 2018 - Toute reproduction interdite