Monique Morin - Photographe nature et animalier




 

Rainette verte - Hyla arborea




Nom anglais : European tree frog
L'accouplement des Rainettes vertes a lieu sur les points d'eau à la sortie d'hibernation, entre mars et juin. La Rainette verte n'hésite pas à parcourir 3 à 4 km pour retrouver son site de ponte. Le mâle arrive le premier sur le lieu de reproduction et délimite son territoire. A la nuit tombante, il appelle sa dulcinée de son chant puissant ressemblant au son d'une clochette. Une fois le couple formé, le mâle enlace la femelle par amplexus axillaire.
Celle-ci pond entre 800 et 1000 œufs en plusieurs masses flottantes. Après l'éclosion des œufs, les têtards de la Rainette verte mettent 90 jours pour se métamorphoser. Ils sont jaune doré, ont une crête dorsale, leurs mouvements sont vifs, rapides et semblables à ceux des alevins.

Alors que son espérance de vie est de 15 ans, la Rainette verte est en déclin permanent, même si elle peut être localement abondante. Elle est fortement menacée principalement à cause de la destruction des zones humides, par les aménagements, la pollution, l'introduction de poissons, etc.

La Rainette verte est protégée en France. Elle est classée comme "vulnérable" dans le Livre rouge des amphibiens de France.
Cette espèce est protégée de portée :

  • Communautaire : Directive Habitats-Faune-Flore : Annexe IV
  • Internationale : Convention de Berne : Annexe II
  • Nationale : Amphibiens et Reptiles protégés : Article 2

    Photo réalisée en France, dans l'Allier (Auvergne)



    Les images de ce site ne sont pas libres de droit. Contactez-moi pour toute utilisation.

  •  Contact © Monique Morin 2018 - Toute reproduction interdite