Monique Morin - Photographe nature et animalier




 

JEUNE & INNOCENT... Sanglier - Sus scrofa - Wild Boar




Les Sangliers prolifèrent t-ils par miracle ?
Parallèlement à la chasse, des pratiques apparues depuis quelques années ont donné jour à des procédés dangereux d’hybridations suivis de lâchers.
Des élevages de Sangliers croisés avec des truies (femelles du cochon), se sont développés. Les jeunes cochongliers, ainsi élevés et lâchés volontairement, se mélangent aux populations sauvages puis se multiplient de manière quasi exponentielle. Ils servent désormais de cibles faciles à une nouvelle génération de "valeureux" chasseurs, faisant ainsi du tort aux chasseurs plus respectueux.
De plus, les excès du nourrissage dans la nature (agrainage) augmentent le taux de fécondité des Laies et provoquent souvent une seconde portée dans l'année, voire parfois même une troisième.
Cette industrie de la chasse a fait exploser les populations et, par conséquent, entraine régulièrement des battues de régulation.
En France, pays des extrémistes de la gâchette, chaque année des centaines de milliers de Sangliers, victimes de ces dérives malheureusement devenues courantes, le payent de leur vie. Pour de nombreuses sociétés de chasse, le tableau d'une seule journée de battue correspond à celui de toute une saison il y a moins de trente ans.
Pourtant, selon James Oliver Curwood, romancier américain, "Il y a un plaisir plus grand que celui de tuer : celui de laisser la vie."

Le Sanglier est un animal SAUVAGE et non un animal d'élevage!! Il n’a pas besoin de nourrissage artificiel qui le rend prolifique.

Depuis 2008, le Sanglier est inscrit sur la Liste rouge mondiale de l'UICN.
Depuis 2009, il est également inscrit sur la Liste rouge des mammifères continentaux de France métropolitaine.

Marcassin
Photo réalisée en France, dans l'Allier (Auvergne)

Les images de ce site ne sont pas libres de droit. Contactez-moi pour toute utilisation.

 Contact © Monique Morin 2018 - Toute reproduction interdite