Monique Morin - Photographe nature et animalier




 

Orvet fragile - Anguis fragilis




Autre nom français : Serpent de verre
Nom anglais : Slow Worm

L'Orvet fragile craint autant le froid que la grosse chaleur et il ne s'expose au soleil qu'au printemps ou en automne. Actif surtout le soir et par temps pluvieux, si sa température interne est bonne, il est capable de se déplacer très vite. L'Orvet est très attaché à l'endroit qu'il habite.
L'Orvet fragile est un fouisseur qui passe beaucoup de temps sous terre. Il peut creuser lui-même ses galeries ou utiliser celles de rongeurs. Il hiverne dans le sol, dans des galeries, d'octobre à février-mars. Plusieurs Orvets peuvent hiverner ensemble entrelacés, formant un "nœud d'Orvets". Son régime alimentaire est carnivore. Il consomme principalement des Vers de terre, des Limaces, des Insectes et leurs larves, des Mollusques et autres Cloportes et Araignées.
L'Orvet fragile est très calme et ne cherche jamais à mordre. Pourtant, en dépit de ses qualités d'auxiliaire de l'agriculture et du jardin, la similitude de ce reptile avec les serpents en fait un mal aimé que l'on tue encore pour cette seule raison.

Il peut vivre plus de 50 ans, pour peu qu'on lui en laisse le temps!
Ce lézard est protégé de portée :

  • Internationale : Convention de Berne : Annexe III
  • Nationale : Amphibiens et Reptiles protégés : Article 3

    Photo réalisée en France, dans l'Allier (Auvergne)



    Les images de ce site ne sont pas libres de droit. Contactez-moi pour toute utilisation.

  •  Contact © Monique Morin 2018 - Toute reproduction interdite